Les Relations Internationales depuis 1945

Les Relations Internationales depuis 1945

Introduction

Après 1945, le monde oscille entre soulagement et désespoir. Soulagement car la guerre est finie et désespoir parce que le monde et l'image de l'humanité sont détruits.

=> Comment le monde se reconstruit après 1945 ?

I. Un monde ébranlé

1. Le bilan humain et matériel de la guerre

Humain: 50 millions de morts -> nouvelles méthodes de guerre (voie aérienne,...) + beaucoup de civils. Ex: Hiroshima le 6 Aout 1945 + Dresde (Allemagne) en Février 1945, ces deux villes ont été bombardé par les USA. Contamination de tout le monde par la violence même les pays démocratique. Dans les 50 millions de morts il y a le génocide des juifs (6 millions de morts). Forte natalité: Baby Boom mais mauvais état des populations.

Matériel: Destruction urbaine (Hiroshima) + destruction économique -> les états européens sont très endettés et dépendants des USA.

2. Le bilan moral

On prend conscience de se qui s'est passé (mauvais traitement des prisonniers,...). Les pays sont découpés entre les nazis et les résistants. Découverte des camps: camps de concentration -> opposés politique, homosexuelles,... camps d'extermination -> tziganes, polonais, 1942: juifs (solution finale). Pendant la guerre, il y avait un voile sur les camps d'extermination. On se rend compte que les juifs n'ont pas le même traitement que les autres. Choc, camps d'extermination inimaginable dans le passé, ça n'a jamais existé dans l'histoire de l'humanité.

En 1945, une mesure exceptionnelle a été prise: création du Tribunal Pénal International de Nuremberg: tribunal qui juge les nazis, procès collectif, celui du nazisme. Apparition de la notion de crime contre l'humanité qui va permettre de faire d'autres procès: Adolph Eichmann, Klaus Barbie, Paul Touvier, Maurice Papon.

3. Une Europe affaiblie et contestée

L'Europe n'est plus le centre du monde, elle s'est autodétruite pendant la guerre et à renforcée le pouvoir des USA. Elle a perdu de sa crédibilité. L'un des domaines où l'Europe est remise en cause c'est la colonisation. Les colonies ont été très fortement mise à contribution pendant la guerre (ex: Algérie). Les habitants des colonies vont rappeler qu'ils se sont battus au nom de la démocratie et de la liberté, ils aimeraient donc que ces valeurs soient utilisées envers eux. Ce sont les USA qui vont les soutenir (Roosevelt) avec la Charte de l'Atlantique -> droit des peuples de choisir leur gouvernement et droit de  souveraineté des peuples.

Fin 1945: les colonies remettent en cause la domination Européennes. En Indochine Ho-Chi-Minh déclare l'indépendance du Vietnam

8 Mai 1945: fête dans l'Algérie coloniale, qui finit en mouvement pacifique à Sétif, mais elle a été massacré par les troupes françaises -> La France n'est pas prête à accepter la décolonisation.

 II. La mise en place d'un nouvel ordre mondial

 1. Les 3 grands et la refondation géopolitique

Conférence de Yalta : La refondation du monde se fait sous le contrôle des 3 grands (USA, GB, France). Dés la fin de la guerre les leaders se sont déjà rencontrer dans le but de savoir ce qu'il allait advenir de l'Europe: chasser le nazisme et le fascisme; instaurer la démocratie. Ces rencontres se sont faites lors de conférences internationales -> planification de la reconstruction mondiale. La conférence de Yalta a eu lieu en Février 1945, elle a réunie Roosvelt (USA), Staline (URSS) et Churchill (GB). Leur but étant de savoir se qu'ils allaient faire de l'Allemagne après la chute de nazisme.

Résultat: faire payer à l'Allemagne sa responsabilité -> réparations très importantes et occupation de l'Allemagne. Le pays est découpé en plusieurs zones d'occupation. 

C'est le dernier moment où les Alliés sont au coude à coude. Ensuite on voit apparaître un conflit entre les vainqueurs de la guerre (USA vs URSS).

Naissance de l'ONU: En Juin 1945, est signé par 50 états la Charte des Nations Unies dont le siège est à New York. " Maintenir la paix et la sécurité internationale ". C'est le principal objectif de l'ONU. Autres objectifs: développé les droits de l'homme: 1945 -> "Déclaration des Droits de l'Homme" rédigé par l'ONU; Maintenir la coopération internationale; progrès social (battre la pauvreté, les inégalités sociales,...). Les dirigeants de l'ONU expliquent la montée du fascisme par la dépression sociale. L'ONU est une source de grand espoir après la guerre. On remplace la loi du plus fort par l'égalité sociale.

L'ONU a aussi un rôle économique. En 1944, création d'un organisme rattaché ensuite à l'ONU: FMI, GATT-> OMC ont pour rôle de réguler l'économie.

Limites de l'ONU: l'ONU se compose de deux instances: l'assemblé générale -> forum de tous les chefs d'états qui discutent mais ils ne peuvent pas prendre de décisions. Le conseil de sécurité -> c'est lui qui prend les décisions, petit groupe avec un nombre restreint de places: 5 membres permanents (URSS, USA, GB, France, Chine). Mais il y a un droit de véto: pouvoir d'une minorité d'empêcher une décision. URSS vs USA: emploi incessable du droit de véto, les actions de l'ONU sont donc empêcher.

Conférence de Potsdam: Juillet 1945: dernière conférence des alliés, elle a été voulu par Churchill qui était très inquiet de l'avancé de l'Armée Rouge dans les pays d'Europe de l'Est. Résultat: traçage de la frontière Pologne/Allemagne (ligne Oder-Neisse), et redéfinition des zones d'occupation de l'Allemagne de façon à réduire l'occupation de l'URSS.

2. Des germes d'instabilité

 La division entre les Alliés ne fait que s'intensifier dès la fin de la guerre. La production d'armement continue à être élevée aux USA et en URSS. En Europe les Alliés essaient de faire un contre poids face à l'avancement de l'Armé Rouge.

En Grèce, il y a eu une guerre civile entre communiste et monarchiste. Les USA soutiennent les monarchistes pour ne pas laisser Staline étendre son influence. En Asie, dans les pays libérés par le Japon, l'URSS et les USA essaient de gagner du terrain. Les USA vont très vite essayer de s'implanter en Corée, mais l'URSS aussi. La limite se fait au 38° //. Ce sont les USA qui dominent.  Cette occupation n'est pas une colonisation mais la surveillance de l'indépendance Coréenne.

La bipolarisation commence à se moment là: deux zones d'influences -> Américaine et Soviétique. On entre dans une période dominé par ces deux superpuissances.

III. Bilan et mémoire de la Seconde Guerre Mondiale en France

La France a été envahie par l'Allemagne en 1940. Il s'est alors mis en place une dictature: Le Régime de Vichy, dirigé par le Marechal Pétain. Dictature d'extrême droite et collaboratrice. Si la France est libéré c'est grâce aux Alliés: débarquement en Juin 1944 pour chasser les nazis avec l'aide des résistants. En Mars 1945 le territoire est libéré, le régime de Vichy disparait, le Général de Gaulle et les résistants prennent la place du Marechal Pétain -> Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF), son but : gérer le pays jusqu'à la fin de la guerre.

=> Dans quel état se trouve la France au moment du GPRF ? Quels regards les français portent-ils à la sortie de la guerre mais aussi jusqu'à aujourd'hui sur ce qui s'est passé pendant les "Années Noires" ?

1. La France au sortir de la guerre (1944-1946)

Un pays meurtri (600 000 morts dont une partie de civils, blessés, prisonniers de guerre, mauvais état de la population, destruction matériels, inflation,...). Pendant les "Années Noires" la France été au bord de la guerre civil (résistants vs collaborateurs). Lors du GPRF collaborateurs et résistants profitent du flou politique pour régler leurs comptes et se venger => Epuration: les résistants se vengent sur les collaborateurs (épuration sauvage basée sur des rumeurs)

Il faut absolument créer une cohésion sociale. Le GPRF met en place une épuration légale : haute cours de justice. Bilan mitigé: 7 000 condamnations à morts qui a été effective sur seulement 700 personnes (le reste peine de prison). Seuls les collabos de bas étage ont été condamnés à mort, les hauts responsables sont passés entre les mailles du filet.

Pétain a été gracié par le Maréchal de Gaulle.

Cette épuration laisse un gout amer, beaucoup de résistants ont l'impression que la justice n'a pas été efficace. Le plus important pour de Gaulle était de faire tout oublier "Retrouvons le plus vite possible notre unité nationale".

2. Une mémoire officielle et partielle (1945-1971)

 La mémoire est le passé tel que les individus se le remémorent spontanément. La mémoire est une perception subjective du passé. Elle est fluctuent chez l'individu, elle bouge. La mémoire n'est pas seulement ce qui se passe dans l'esprit de l'individu, elle est construite par différents acteurs et groupe de la société.

Ici, c'est la manière dont la France a géré la mémoire des "Années Noires"

Le consensus (= tout le monde est d'accord) "résistentialiste": dès 1944, de Gaulle va essayer de refermer au plus vite la parenthèse de la collaboration -> tabou sur Vichy "Vichy fut toujours et demeure nul et non avenu". En 1945, le premier parti en France est celui du communisme (opposé au Gaullisme) il partage cette idée. Les communistes ont été du coté des résistants pendant la guerre. Mémoire officielle:" Les Français étaient tous des résistants" -> tactique de Gaulle pour que la France fasse partie des Alliés. Mythe sur la résistance et oubli volontaire de Vichy.

Jusqu'en 1947, impossibilité du génocide des juifs d'entrer dans la mémoire. Depuis 1945 on ne parle pas de l'extermination des juifs. Les survivants des camps ont tous fait pour raconter ce qui leur est arrivé, mais personne n'était prêt à les entendre. Même au procès de Nuremberg, alors qu'on commençait à prendre conscience du sort particulier des juifs, il a été décidé de mettre toutes les victimes dans le même sac.

Affrontement des mémoires et amnésie: Le consensus résistantialiste disparait -> opposition communistes vs Gaulliste, chacun des deux camps veux imposer sa vision de ce que fût la résistance. Les communiste sont en quête de reconnaissance, ils se font passé pour ceux qui ont le plus participé à la résistance et ceux qui en ont le plus souffert : ils se sont nommé "les 75 000 fusillés" -> statut de martyr. Concurrence entre Gaullistes et Communistes. En 1947, Les Gaullistes essaient de minimiser la participation des Communiste dans la résistance.

Au même moment le Maréchal Pétain est réhabilité -> "Pétain a fait ce qu'il a pu; il est arrivé au pouvoir pour protégé les Français; si il a été aussi conciliant avec Hitler c'était pour protéger la France d'attaques; le principal responsable c'est Laval".

En 1971, Pompidou gracie Paul Touvier (milicien appartenant aux services secret, il a fait assassiner le fondateur de la ligue des droits de l'homme et sa femme, il a organisé des rafles,...) discrètement, ce qui a déclenché un scandale. Réponse de Pompidou :" Il faut oublier ce qui s'est passé".

Amnésie par rapport au comportement des français sous Vichy. On fait oublier qu'une bonne partie des français ont commis des actes de collaboration.

3. Les nouveaux enjeux de la mémoire (1971-aujourd'hui)

Le retour du refoulé: (expression freudienne: c'est ce qui arrive à un individu qui veut oublier un passage dramatique de sa vie et qui refait surface)

 1971: sortie du film "Le Chagrin et la Pitié" de Marcel Olphüs -> volonté de fouiller dans ce qui ne devait pas l'être, il casse un mythe : celui de la France résistante, il dénonce la lâcheté et l'égoïsme, critique féroce. Ce film déclenche l'envie des français de connaitre le passé.

1973: parution d'un livre "La France de Vichy" de Robert O. Paxton (historien américain) -> premier livre qui va montrer que Vichy est un régime de collaboration, il montre quel a été le rôle exact des Communistes et des Gaulliste => vision juste et vigoureuse des choses.

L'émergence de la mémoire juive du génocide:

1961: procès d'Adolph Eichmann (haut responsable nazi qui a échappé au procès de Nuremberg, cerveau de la solution finale) en Israël -> symbolique : pays où les juifs se sont réfugié après la guerre. Première fois où l'on parle du génocide des juifs en tant que tel.

Hannah Arendt avait écrit un livre sur ce génocide où elle pose des questions essentielles et problématique.

1967: Guerre des six jours (guerre entre Israël et Palestine) -> les Israéliens vont pour la premières fois tirer profit du génocide : occupation de la Palestine. La mémoire de la Shoah va devenir un argument politique. Les Israéliens utilisent le génocide pour justifier leurs actes allant à l'encontre des droits de l'Homme.

1985: Sortie du film "Shoah" en France par Claud Lanzmann, documentaire de 9h basé sur des témoignages, qui utilise pour la première fois le terme Shoah.

Serge Klarsfeld, responsable d'association et avocat, a fait un travail qui a été très important: il a répertorié le nom de tous les juifs français déportés et il a fait des recherches sur les nazis et grands collaborateurs encore en vie. Ce travail va permettre de mettre en place 3 grands procès qui vont marquer l'opinion: Klaus Barbie (SS), Paul Touvier et Maurice Papon.

1995: Jacques Chirac reconnait officiellement que la France a été complice de l'extermination des juifs.

Les Négationnistes: personnes qui se font pour métier de diffuser des mensonges historique (assassin de la mémoire), pseudo historien, imposteurs -> nie le génocide des juifs. Les premier sont apparus dans les années 70 et sont d'extrême droite: défenseur du fascisme. Il y a aussi des négationniste d'extrême gauche qui eux défendent les Palestiens et réfutent l'argument politique de la Shoah: elle n'a jamais existé selon eux. Il est facile pour eux de dire qu'il manque des pièces dans l'histoire (à la fin de la guerre, les nazis ont supprimé toute trace de culpabilité).

Négationniste le plus connu en France: Garaudy.

Une obsession mémorial ? : Depuis 1990, il y a 2 tendances qui apparaissent: obsession de la mémoire après le tabou sur Vichy, volonté de mémoire débordante; nouvelle concurrence des mémoires: d'autres peuples, comme les noirs, revendique leur mémoire (esclavage). Concurrence des souffrances: on minimise la souffrance de l'autre pour mettre en avant la sienne. Le danger : tendance à opposer les minorités.

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. jeremy 2011-11-22 17:17:34

merci ça roxe !!

2. Menelle 2011-11-21 16:28:52

Merci =) J'espère qu'elle servira et que je fais pas ça pour rien !

3. Marco 2011-11-21 13:07:29

T'assure menou!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site